Académique

Conseil

International

Dominique Steiler, titulaire de la Chaire UNESCO pour une Culture de Paix Economique

La paix économique ne vise pas un monde idéal, elle nous demande, dans le chaos du quotidien, dans les moments de joie, les moments neutres ou les moments difficiles, à quoi voulons-nous prendre part.

Des approches différentes s’affrontent alors que l’International Sustainability Standards Board, sous la direction d’Emmanuel Faber, propose de se concentrer sur la simple matérialité (outside-in)...

Au-delà de ces débats, espérons que les pratiques industrielles et commerciales des entreprises évolueront de manière pragmatique et impactante vers plus de durabilité et de responsabilité. 

Entreprises et droits de l’homme

L’Allemagne a récemment mis en place la loi sur la chaîne d’approvisionnement (“Supply Chain Act”), qui impose aux entreprises de mener des diligences raisonnables pour prévenir les violations des droits de l’homme et du travail dans leurs chaînes d’approvisionnement.

Allégorie de la destruction d’un écosystème sociétal et environnemental : la dramatique histoire de l’île d’Haïti.

Nous sommes allés trop loin en termes de destruction de valeur par la mise en place de négociations frontales, de sourcing « low cost country ».

L’analyse de l’évaluation extrafinancière par Ecovadis

Nos sources sont multiples, nous voulons un maximum d’informations, les plus riches et les plus contradictoires possible pour fiabiliser le rating. Au-delà des algorithmes, il faut des analystes pour digérer l’information.

Transférabilité des accords internationaux pour la protection de l’eau

La transposition pure et simple de cette Convention à elle seule n’est clairement pas suffisante, de même que les outils étatiques mis en place ne sont pas non plus suffisants compte tenu de la disparité des capacités financières des États.

Nathalie Gimenes : « Industrie pharmaceutique : l’heure du choix »

L’industrie pharmaceutique est liée à la société par un « contrat social » implicite singulier, elle est très « encastrée socialement ».

Déchiffrer l’environnement avec la technologie blockchain

Lorsque l’on parle de blockchain, la première chose qui vient à l’esprit est la crypto-monnaie et son utilisation à des fins limites, voire criminelles. Malheureusement, cette technologie révolutionnaire a été stigmatisée par un seul de ses millions d’usages.

Peut-on imaginer à terme, une norme internationale qui définisse la RSE et permette d’en évaluer les impacts  ?

Depuis 2010, la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et la RSO (responsabilité sociétale des organisations) sont bien définies dans le cadre d’une norme ISO internationale, à savoir l’ISO 26000.

La transition écologique dans les Balkans : un aperçu en Bulgarie

POINT DE VUE - Comme à l’accoutumée depuis 27 ans, la COP 27 organisée cette fois par l’Égypte est le moment de connaître la différence de positionnement des acteurs du point de vue international.
Translate »