Académique

Conseil

Conseil

Proposition d’un Nouveau Modèle : Le Cash Conversion Cycle Carbone

Dans un monde où la réduction des émissions de carbone est une priorité absolue pour la durabilité environnementale, les entreprises recherchent désespérément des moyens efficaces de quantifier et de gérer leur empreinte carbone. C’est dans cette optique que je propose une toute nouvelle approche : le Cash Conversion Cycle (CCC) carbone.

Le Cash Conversion Cycle : Un Outil de Gestion Financière

Le Cash Conversion Cycle (CCC) est un outil de gestion financière largement utilisé pour mesurer la durée nécessaire pour convertir les investissements en trésorerie. Il se calcule comme suit :

CCC=DSO+DIODPO

  • DSO (Days Sales Outstanding) représente le nombre moyen de jours qu’une entreprise met à collecter ses revenus après la vente de ses produits ou services.
  • DIO (Days Inventory Outstanding) représente le nombre moyen de jours que prend une entreprise pour vendre son stock.
  • DPO (Days Payable Outstanding) représente le nombre moyen de jours qu’une entreprise met à payer ses fournisseurs.

Le CCC Carbone : Une Adaptation pour la Gestion de l’Empreinte Carbone

Dans sa version carbone, le CCC est adapté pour mesurer le temps nécessaire pour convertir un investissement financier en réduction d’émissions de carbone. Cette adaptation permet aux entreprises d’évaluer non seulement les coûts monétaires, mais aussi le temps nécessaire pour obtenir des résultats tangibles en termes de durabilité environnementale.

La formule du CCC carbone pourrait être la suivante :

CCCCarbone​=(DTE+DGR)−(DRG+DTD)

  • DTE (Days to Emission reduction) représente le nombre de jours nécessaires pour mettre en œuvre les mesures de réduction des émissions.
  • DGR (Days to Generate Results) représente le nombre de jours nécessaires pour obtenir des résultats tangibles en termes de réduction des émissions.
  • DRG (Days Reduction Generated) représente le nombre de jours de réduction générée par les mesures mises en œuvre.
  • DTD (Days to Dispose) représente le nombre de jours nécessaires pour éliminer les émissions résiduelles après réduction.

Cette formule innovante capture deux aspects clés de la gestion de l’empreinte carbone d’une entreprise : le temps nécessaire pour mettre en œuvre les mesures de réduction des émissions et le temps nécessaire pour obtenir des résultats concrets, tout en prenant en compte la durée de réduction générée et le temps nécessaire pour éliminer les émissions résiduelles.

Application Pratique : Illustration d’un Scénario

Prenons l’exemple d’une entreprise qui décide d’investir dans des technologies plus propres pour réduire son empreinte carbone. Supposons que la mise en œuvre de ces mesures prendra deux ans et qu’elle s’attend à voir des résultats tangibles, tels qu’une réduction de 20 % de ses émissions de carbone, dans les trois années suivantes.

En utilisant la formule du CCC carbone, l’entreprise peut calculer le temps total nécessaire pour convertir son investissement financier en réduction effective des émissions de carbone :

CCCCarbone​=(2 ans+3 ans)−(3 ans+X jours)

Pour comparer, calculons également le CCC classique de cette entreprise. Supposons que ses DSO sont de 30 jours, ses DIO de 60 jours et ses DPO de 45 jours.

CCCClassique​=30 jours+60 jours−45 jours=45 jours

Dans notre exemple, nous avons constaté que le CCC classique de l’entreprise était de 45 jours, ce qui représente le temps nécessaire pour convertir ses investissements en trésorerie. Cependant, en utilisant le CCC carbone, nous avons calculé que l’entreprise aurait besoin de cinq ans et quelques jours pour convertir son investissement en réduction effective des émissions de carbone.

Cette comparaison met en lumière l’importance de prendre en compte le facteur temps lors de l’évaluation des initiatives de durabilité environnementale. Alors que le CCC classique se concentre sur les flux de trésorerie et la gestion financière, le CCC carbone intègre également les délais nécessaires à la mise en œuvre et à la réalisation des résultats en termes de réduction des émissions de carbone.

En incorporant le CCC carbone dans leur stratégie de durabilité, les entreprises peuvent mieux planifier leurs investissements, suivre leurs progrès et maximiser leur impact sur l’environnement. Cela leur permettra non seulement de contribuer de manière significative à la lutte contre le changement climatique, mais aussi de renforcer leur position concurrentielle sur le marché en répondant aux attentes croissantes des parties prenantes en matière de durabilité.

Vers une Nouvelle Approche de Gestion de l’Empreinte Carbone

Le CCC carbone représente une avancée significative dans la gestion de l’empreinte carbone des entreprises. En mettant l’accent sur le temps nécessaire pour obtenir des résultats concrets, ce modèle offre une perspective nouvelle et plus holistique de la durabilité environnementale. En intégrant le temps comme un facteur clé, les entreprises peuvent mieux planifier leurs actions, suivre leurs progrès et maximiser leur impact dans la lutte contre le changement climatique.

Sources

  1. CFI. Cash Conversion Cycle. 2024. 2024. https://corporatefinanceinstitute.com/resources/accounting/cash-conversion-cycle/
  2. Highradius. Cash Conversion Cycle: What Is It, How to Calculate, and Improve It. 19 September 2022. 2024. https://www.highradius.com/resources/Blog/what-is-cash-conversion-cycle/#:~:text=The%20formula%20for%20calculating%20the,stands%20for%20Days%20payable%20outstanding.
  3. Investopedia. Cash Conversion Cycle (CCC): What Is It, and How Is It Calculated? 6 February 2024. 2024. https://www.investopedia.com/terms/c/cashconversioncycle.asp .
Plus de publications

Antoine Grondin, diplômé ingénieur d'IMT Nord Europe (Mines de Douai) en Génie Énergétique, a débuté sa carrière en R&D pendant ses études, puis a occupé le poste d'Assistant Directeur Technique au Royaume-Uni avant de devenir Chef de Projet International. En tant que Chef de Projet International, il a dirigé des initiatives de prospection énergétique à l'échelle mondiale. Aujourd'hui, en tant que Corporate Sustainability Manager chez Kelvion Product, Antoine supervise les actions de développement durable du groupe, qui emploie près de 5000 collaborateurs et exploite une dizaine de sites de production, tout en prônant sa devise : "Favoriser la durabilité par l'excellence et l'équité".

A lire aussi sur le sujet

Comment accompagner les dirigeants à ajuster leurs entreprises au monde nouveau ?

Aujourd’hui, pour piloter face à la complexité et l’incertitude, le FAIRE AUTREMENT ET REUSSIR ENSEMBLE devraient être les deux principes majeurs pour tout dirigeant et manager.

Quelles sont les 7 grandes difficultés rencontrées par les dirigeants d’aujourd’hui

c’est la qualité relationnelle entre top managers et entre les managers intermédiaires qui va permettre de régler ces dysfonctionnements d’autant plus insupportables pour les salariés qu’ils sont récurrents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Translate »