Bref

Les + lus

Bref

Le potentiel pour un développement d’une l’hydroélectricité compatible avec des critères environnementaux stricts est plus important que ce qui était estimé jusqu’à présent

Flickr

Le sujet

L’hydroélectricité est aujourd’hui de loin la première des énergies renouvelables dans le monde. Selon une étude tout récemment publiée par le journal Nature Water, et son potentiel est largement sous-estimés tout en respectant les critères environnementaux les plus stricts.

Les parties prenantes

En effet son développement peut être controversé en raison de ses inconvénients, comme la l’impact sur les poissons et les déplacements de populations parfois nécessaires pour la construction des barrages.

L’étude a tenu compte de ces critères en intégrant des variables démographiques et environnementales. A à ce jour de 2,89 millions de rivières dans le monde, représentent 85 % du potentiel identifié, avec d’importantes possibilités, notamment autour de l’Himalaya et en Afrique.

Où en sommes-nous

En Afrique, les projets hydroélectriques permettraient de répondre aux besoins de la plupart des pays.

Plus de publications

Notre implication est portée par notre foi dans la capacité de changement de nos sociétés et par la nécessité d’agir pour soutenir un changement qui n’est plus une option, mais une ardente nécessité.

A lire aussi sur le sujet

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, saisissez votre commentaire !
S'il vous plaît, saisissez votre nom ici

Translate »